Rechercher

Jours 91 à 96 : De Jardín à Salento, fincas de café et palmiers de cire

Mis à jour : 14 juil. 2019

De retour à Medellín, nous prenons un bus en partance de la gare routière pour 3h en direction de Jardín, petite ville colorée un peu plus au Sud.


Jardín, une ville qui porte bien son nom

En effet, le petit village est considéré comme l'un des plus beaux de Colombie, ce qui est dû à ses façades colorées et à sa place principale grande et agitée. La ville bénéficie également de randonnées dans une jungle luxuriante que nous nous sommes empressées de faire dès le lendemain.

Jardin, Colombia

Camino de la Herrera

Nous partons donc de bon matin en direction d’un sentier indiqué sur Maps.me. Au détour d’une rue, un joli labrador beige nous prend en compagnie et décide de nous accompagner durant toute la randonnée -nous le dénommerons JC-.

Randonnée autour de Jardin, Colombie

Nous passons un pont qui nous fait quitter l’animation de la ville pour nous emmener dans une végétation plus sauvage et sur des routes boueuses. Au bout de quelques minutes sur le chemin escarpé, JC s’avère déjà bien utile puisqu’une horde de chiens se met à nous aboyer dessus allègrement mais a vite l’attention détournée par notre nouvelle recrue! Nous nous retrouvons à nouveau seuls sur le chemin et prenons de la hauteur, ce qui nous offre une vue sur des champs de bananiers à perte de vue, derrière lesquels se dégagent des montagnes.

Bananiers de Jardin, Colombie

Sur la route, nous apercevons de magnifiques oiseaux de toutes les couleurs et des fleurs tropicales à foison!

Jardin, Colombie

Un peu plus loin, une porte turquoise au-dessus de laquelle sont gravés 3 visages attire notre regard... Un local croisé par hasard nous dit qu’il s’agirait d’un long couloir menant à une cascade secrète avant de repartir sur son scooter...

Sceptiques, nous tentons d’ouvrir la lourde porte et au bout d’un moment de lutte, elle finit par céder pour laisser place à un long couloir sombre dans lequel s’engouffre aussitôt JC en courant! Finalement, on n’a pas très envie de s’y aventurer et on ramène JC à l’extérieur en refermant la porte. (Que celles et ceux qui ont osé s’y rendre se manifestent et nous dévoilent ce qu’il y a au bout de ce tunnel!)

Porte menant vers une cascade secrète, Jardin, Colombie

Nous finissons notre randonnée par un lac dans lequel des locaux se baignent et une jolie cascade.

Jardin, Colombie

Après une autre journée à flâner dans les rues de Jardín, à déguster des pericos -cafés colombiens- et à découvrir les obleas, une spécialité faite maison par d’adorables vendeuses ambulantes sur la place principale. (Gaufrettes fourrées de confiture, dulce de leche et fromage), nous nous apprêtons une nouvelle fois à entamer une journée de transports animée!

Perico & Oblea, Jardin, Colombie

Réveil à 7h du matin pour aller prendre un minibus censé nous emmener à Manizales. Nous embarquons puis découvrons vite que nous posons problème. En effet, au bout d’1h, le chauffeur s’arrête et nous demande d’aller dans un autre van qui se rend à Riosucio puis à Pereira. De là s’ensuivent des heures de bouchons sous un soleil de plomb puis nous devons prendre un bus pour nous rendre à Salento.


Les fincas de Salento

Nous prenons un logement en dehors de la ville pour profiter d’une vue sur la forêt tropicale qui entoure Salento. (Notre logement ici)

Salento, Colombie

La ville est un peu plus touristique que Jardín et jouit de nombreux restaurants et boutiques artisanales. Au bout de la rue principale se trouvent des marches qui permettent d’accéder à un joli point de vue (mirador). Nous partons à pied en dehors de la ville et marchons jusqu’aux fincas, les fameuses plantations de café qui recouvrent la région d’Antioquia.

Sur les sentiers battus de Salento, Colombie

Nous choisissons la finca de Don Elias pour avoir une visite guidée qui nous en apprendra plus sur cette culture :

Après la démonstration, suite à la dégustation! Le café est bon mais très fort!

Finca de café, Salento, Colombie

A savoir : la finca Ocaso offre également des visites guidées et bénéficie d’une cafétéria avec superbe vue sur la vallée.

Finca, Salento, Colombie

Nous repartons vers le centre ville en nous accrochant à l’arrière du moyen de transport de la ville : les Willys. Ce sont des jeeps laissées là par les Américains après la WWII. s'il n'y a plus de place à l'intérieur, c'est accroché derrière par la force des bras qu'on se fait emmener! Attention aux courbatures car ça secoue!

Une jeep Willy en exposition à la vallée de cocora, Colombie

La vallée de Cocora

C’est avec ce même moyen de transport que nous nous rendons au seul endroit au monde dans lequel poussent des palmiers de cire!

Vallée de Cocora, Salento, Colombie

Pouvant atteindre jusqu'à 60 mètres, ces arbres sont appelés "palmiers de cire" en raison de la cire qui recouvre leurs tiges. Chaque partie du palmier est utilisée à des fins différentes :

- La cire : Sert à la fabrication de savons et de bougies;

- Le tronc : Sert de conduit pour l'eau;

- Les fruits : Servent à l'alimentation des animaux;

- Les feuilles : Servent à la décoration lors de processions.


Notre ressenti :

Nos visites sont systématiquement accompagnées d’un accueil chaleureux de la part des locaux, ce qui nous laisse un à priori positif de chaque lieu dans lequel nous nous rendons. Nous avons adoré les deux villes qui offrent des paysages sublimes et dont l'attrait culturel est tout aussi plaisant.



Ce qui nous attend :

Nous repassons par Bogota avant de nous rendre dans la Nord de la Colombie.

74 vues
Logo blog voyage webP.webp
Les Voyageuses

DEUX AVENTURIERES EN TOUR DU MONDE AMOUREUSES DE LA VIE, DES VOYAGES, DES COUCHERS DE SOLEIL...

ET AMOUREUSES TOUT COURT.

 

Mieux nous connaître

 

Laisse nous ton email ci-dessous, et nous t'enverrons une petite surprise conçue avec amour, by Piñalife :)

© 2018 by Piñalife. All rights reserved.

  • White Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now