Rechercher

Jours 104 à 109 : La sublime Cartagena de Indias

En quittant l’incroyable parc sauvage de Tayrona, nous hélons un bus pour nous rendre à Santa Marta. Le bus s’arrêtant toutes les 2mns pour faire monter des passagers, le trajet s’avère assez long. Finalement, nous arrivons et fonçons droit à la gare routière pour nous rendre cette fois à Cartagena. Nous allons à un guichet puis devons suivre un homme jusqu’au dehors de la gare, sortons du parking puis montons dans un bus presque rempli qui était déjà parti!

Cartagena de Indias, Colombie

Des couleurs plein les yeux à Getsemani

Le lendemain matin, nous allons chercher la maman et la sœur d’AL à l’aéroport! Les retrouvailles sont super joyeuses et nous allons aussitôt manger et nous balader dans les jolies rues de Cartagena.

Street Art à Getsemani, Cartagena

La découverte de la ville est agréable! Nous vagabondons entre les petites rues colorées du quartier de Getsemani, remarquons quelques street art sur les murs et des vendeurs à la sauvette poussant des chariots colorés de fruits et légumes frais. Nous apprécions aussi les restaurants et cafés branchés qui sont nombreux.

Les rues colorées de Cartagena

Le centre historique

En nous rendant dans le centre historique de Cartagena, nous passons pas le Parc Centenario. Nous passons sous les arbres et sommes attirées par un bruit venant des branches. En levant les yeux; surprise! Nous apercevons un paresseux se déplaçant tranquillement parmi les feuilles!

Tour de l'Horloge, Cartagena de Indias

Nous passons les murailles entourant le centre en nous dirigeant sous la jolie Tour de l’horloge pour débarquer sur la Plaza de los coches (ancien marché aux esclaves) où l’animation bât son plein : des calèches à cheval, des vendeurs de rue, de belles afro-colombiennes aux robes colorées vendant des fruits qu’elles portent sur leurs têtes...

Cartagena de Indias, Colombie

La ville de Cartagena donne envie de s’arrêter tous les 10 mètres pour admirer les couleurs et l’architecture mais aussi l’animation de ses habitants.

Cartagena de Indias, Colombie

Le Couvent de la Popa

Nous sommes montées tout en haut du mont de la Popa où est perché ce magnifique couvent aussi appelé Couvent de la Candelaria aux arches fleuries et nous avons pu apprécier la vue sur Cartagena du haut de ses 150 mètres. Il abrite un joli patio, une petite collection d'art colonial et une chapelle consacrée à la Virgen de la Candelaria.

Couvent de la Popa, Cartagena

Un peu d’Histoire

Pour en savoir plus sur cette destination prisée des touristes, nous prenons un « Free Tour » et partons découvrir l’Histoire de Cartagena avec notre guide colombienne. C’est au XVIème siècle que fut fondée la ville par un conquistador espagnol qui en fit rapidement un des plus grands ports maritimes de la colonie espagnole. Sa situation stratégique entre le Pérou, le Mexique et l’Espagne est en effet idéale pour le commerce de l’or et de l’argent pillés aux Incas et Aztèques.

Château San Felipe de Barajas, Cartagena

Cependant, ces richesses font des jaloux et Carthagène est la cible de plusieurs attaques de pirates. La ville se fait aussi attaquer par d’autres empires européens comme la France et l’Angleterre qui cherchent à contrôler le Nouveau Monde. Les espagnols construisent donc des fortifications à la fin du XVIe siècle pour défendre leurs terres, dont le Château San Felipe de Barajas. C’est la plus grande forteresse construite pendant la colonie espagnole. Le château qui a servi à se protéger contre les invasions dispose d’un retour sur l’Histoire très complet et offre également une vue imprenable sur la ville.

Château San Felipe de Barajas, Cartagena

Les Afro-colombiennes aux jolies robes

Cartagena a également un lourd passé esclavagiste. Les espagnols firent venir près de 10 000 esclaves d’Afrique, faisant de la ville un des principaux ports esclavagistes du Nouveau Monde. Ces derniers vécurent dans des circonstances horribles et finirent par se révolter et fuir dans des endroits reculés et fortifiés appelés Palenques. Aujourd’hui, Palenque de San Basilio est encore habitée par les descendants directs des esclaves africains qui luttent pour garder leur culture unique. Vous verrez d’ailleurs de nombreuses afro-colombiennes originaires de ce village qui sont vendeuses de fruits à Cartagena et qui portent leur tenue traditionnelle.

Femmes Palenque, Cartagena de Indias

Notre ressenti :

Nous avons adoré nous perdre dans les jolies rues de la ville et en apprendre plus sur son histoire.


Ce qui nous attend :

Nous partons découvrir les magnifiques plages de la côte caribéennes dans les îles de l’archipel des Rosario

30 vues
Logo blog voyage webP.webp
Les Voyageuses

DEUX AVENTURIERES EN TOUR DU MONDE AMOUREUSES DE LA VIE, DES VOYAGES, DES COUCHERS DE SOLEIL...

ET AMOUREUSES TOUT COURT.

 

Mieux nous connaître

 

Laisse nous ton email ci-dessous, et nous t'enverrons une petite surprise conçue avec amour, by Piñalife :)

© 2018 by Piñalife. All rights reserved.

  • White Facebook Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now